carte

CONCLUSION

La dévotion à cette Vierge demeure toujours le caractère particulier et distinctif des Sœurs de Notre-Dame du Bon-Conseil. Elle est encore aujourd’hui la mère, la conseillère, la confidente, de chacune des sœurs du Bon-Conseil. Elles l’aiment d’un amour tendre et recourent dans tous leurs besoins à sa maternelle protection, avec une confiance toute filiale.

Peut-elle nous rappeler que le conseil joue un rôle de premier plan ? Le conseil est lié à la prudence qui préside à notre conduite personnelle et à la conduite de ceux qui dépendent de nous. Ainsi, lorsqu’il faut prendre une décision, le conseil éclaire la raison, lui fait porter le dernier jugement qui permet à notre volonté de prendre les décisions.

Elle devient de façon semblable pour nous Mère du Bon-Conseil.

Bibliographie

  • Conférence du Père Édouard Hamel, s.j. avril 1990
  • Constitutions de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Bon-Conseil, 1957, Chicoutimi, 162p.
  • Les sources historiques, Congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Bon-Conseil Rappels historique, 1894-1994.
  • Écrits de Sœur Lucille Danis.
  • Nécrologies de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Bon-Conseil.
  • Sanctuaire de la Mère du Bon-Conseil Genazzano.
  • PARÉ, Marius. L’Église au Diocèse de Chicoutimi, Tome III, Les Institutions1892-1903, 1991, 461 p.
  • MORISSETTE, M. Napoléon l’abbé, Extrait tiré de Madones du Diocèse de Québec, pages d’histoire religieuse écrites en collaboration à l’occasion du premier Congrès Marial de Québec, Notre-Dame du Bon-Conseil.